Les couleurs vives indiquent un « danger » pour les prédateurs. En effet, les glandes derrière la tête et sur son dos produisent une sécrétion toxique. Ils rendent la salamandre non comestible pour la plupart des prédateurs, mais elle n’est pas dangereuse ...

Si le mucus de la peau et le venin des glandes parotides, qui agissent au contact des muqueuses, sont souvent inoffensifs pour l’homme, il faut néanmoins éviter de se toucher les yeux ou la bouche lors de la manipulation de ...